Séance de retraite du comité de la SSPM

Le comité de la SSPM s’est réuni le 28 août dans le cabinet du Dr Roger Eltbogen pour esquisser l’avenir de la SSPM à partir du 1er janvier 2005. Suite au départ à la retraite de la secrétaire de longue date, Mme Elisabeth Bacs, cette réorientation s’avère en effet indispensable. Au centre de la réorganisation, il est question d’une part de remplacer le secrétariat par une direction administrative à temps partiel et d’autre part d’adapter l’organisation de la formation au modèle adopté en Suisse romande, où la SSPM travaille en collaboration avec le Service de formation continue de l’Université de Lausanne. Avec l’aide de la Haute Ecole de Wädenswil, ce modèle de collaboration est maintenant également applicable en Suisse allemande, et ce grâce à la nomination au 1er septembre de Beat Meier au poste d’enseignant de phythopharmacie.
Cette nouvelle fonction lui permet également d’assurer à temps partiel la fonction directeur administratif. La SSPM est assurée par là-même de gagner en efficacité et en particulier au niveau politique, puisque davantage de temps sera consacré aux projets importants. Ces changements ont des répercussions sur la présidence : Roger Eltbogen s’est dit prêt à reprendre cette fonction. Cette nouvelle structure marque le terme de la phase d’extension réussie en Suisse romande. La Société compte à présent deux comités au même niveau hiérarchique qui sont avant tout responsables de l’organisation de la formation post grade et continue. Le bilinguisme, pour sa part, doit rester une exigence de la SSPM. Aussi, dès 2005, les séances du comité ne se tiendront-elles plus à Zurich mais à Soleure, qui est plus centrée. Les membres recevront davantage d’informations avec le courrier d’invitation à l’Assemblée Générale du 18 novembre 2004.