Pas de reconnaissance pour la phytothérapie – la Liste des Spécialités n’est pas touchée

La SSPM a reçu le vendredi 3 juin la nouvelle suivante de Berne:

Le Conseiller fédéral P. Couchepin a décidé que le remboursement de la phytothérapie dans le cadre de l’assurance de base obligatoire ne sera pas prolongée. Les médicaments phytothérapeutiques, qui sont inclus dans la Liste des Spécialités, ne sont pas touchés par cette décision. La raison principale de ce refus est que les critères pour le remboursement « efficacité, économicité et adéquation » selon l’art. 32 de la LAMal sont insuffisament rempli. Les médias seront informés à la mi-journée. Le communiqué de presse correspondant se trouve sous http://www.bag.admin.ch/dienste/medien/f/index.htm.
Une communication écrite et une brève justification du refus de votre demande vous parviendront dans les prochains jours. Je regrette de devoir vous communiquer cette décision.

Avec mes cordiales salutations
Felix Gurtner
___________________________________________
Bundesamt für Gesundheit
Direktionsbereich Kranken- und Unfallversicherung
Abteilung Leistungen
Sektion Medizinische Leistungen


La SSPM souhaite attendre les raisons du refus avant de prendre position de façon détaillée. L’impression, que des critères scientifiques ont été interprétés différemment, selon qu’ils servent à démontrer une doctrine établie ou selon qu’un mode de pensée non conventionnel doit être prouvé, s’est considérablement renforcée ces derniers mois et s’est confirmée avec cette décision qui se dessinait depuis un certain temps.
C’est l’occasion de mentionner que dans la pratique – du fait que la phytothérapie n’a jamais pu avoir de position tarifaire dans Tarmed – rien ne change et que vous pouvez continuer à faire vos prescriptions comme jusqu’à maintenant, étant donné que la Liste des spécialités et la Liste des médicaments avec tarif ne sont pas touchées par cette décision.
La demande que la SSPM a établie dans les trois premiers mois de l’année, a été le résultat d’un travail intense qui a nécessité beaucoup de temps et d’argent, mais n’a pas suffi aux experts de Berne. Cette demande est maintenant publiée.

Le rapport final du PEK a également été publié vendredi par l’OFSP :
Deutsch: http://www.bag.admin.ch/kv/forschung/d/2005/index.htm
Französisch: http://www.bag.admin.ch/kv/forschung/f/2005/index.htm

Il est encore à signaler, malgré ce qui a peut-être été dit, que ni les experts de la SSPM, ni la Société n’ont pu prendre position sur ce travail.

Le slogan pour la SSPM : „Jetzt erst recht“