L'efficacité de l'échinacée contre les refroidissements confirmée

Ces dernières années, diverses communications négatives sont apparues au sujet des médicaments à base plantes et ont remis en question l'efficacité de l'échinacée (Echinacea) dans la prévention et le traitement des troubles liés aux refroidissements. Après que ces annonces négatives aient eu un grand écho médiatique, un groupe de recherche américain a confirmé, dans la célèbre revue „Lancet Infection Disease“, que l'échinacée est efficace. Les scientifiques de l'University of Connecticut ont réalisé une dite méta-analyse, dans laquelle des études comparables entre elles sont analysées comme un tout sur un sujet donné. Les résultats d'une méta-analyse ont une plus grande valeur scientifique que les résultats d'une étude prise individuellement.
Les chercheurs de l' University of Connecticut ont évalué dans leur méta-analyse 14 études scientifiques et ont montré que la prise préventive d'une préparation à base d'échinacée diminuait de 58% les chances de contracter une infection conduisant à un refroidissement, par rapport au placebo. Si une telle préparation est prise dès la survenue du refroidissement, la durée moyenne de l'infection se réduit de un jour et demi selon l'évaluation des études incluses dans l'analyse.
Si les préparations à base d'échinacée étaient prises dans les conditions normales de la vie quotidienne, le risque de survenue d'une infection diminuait même de 65 pour cent. Par contre, si les individus inhalaient des rhinovirus dans des conditions de laboratoire après une prophylaxie avec l'échinacée, la diminution n'était que de 35%. La différence peut s'expliquer par le fait qu'environ 200 autres virus ou bactéries peuvent provoquer des infections de type refroidissements, les conditions de laboratoires ne sont donc clairement pas comparables avec la réalité.
L'étude des USA confirme une évaluation des préparations fabriquées à base d'espèces d'échinacée, réalisée en Suisse dans le cadre du projet "Evaluation de la médecine complémentaire". Dans le Health Technology Assessment, la conclusion suivante a pu être tirée en janvier 2005 : „Les préparations à base d'échinacée représentent une thérapie efficace pour le traitement des infections a
iguës des voies respiratoires supérieures, ce qui se traduit par une réduction du nombre de jours de maladie.“

SSPM, 03.07.2007
2367 signes, espaces compris

D’autres informations: SMGP Medienstelle, www.smgp.ch

publication originale: http://infection.thelancet.com
Volume 7, Number 7, July 2007
Health Technology Assessment (Download)
Lien