Rapport du cours SSPM du 3 février 2011, phytothérapie et système cardiovasculaire

Le 3 février 2011 a eu lieu une nouvelle journée de formation phytothérapeutique médicale de la SSPM sur le thème de la phytothérapie en lien avec le système cardiovasculaire. Lors de cette journée, une trentaine de participants ont assisté à des conférences de haut niveau regroupant spécialistes et médecins praticiens. Nous avons eu le plaisir de débuter cette journée avec la Dsse Médecin Adjoint M. Depairon qui nous a présenté un rappel de la physiopathologie et de la clinique des pathologies veineuses. Des solutions à ces pathologies nous ont ensuite été proposées par le Prof. Hostettmann et le Dr Van Snick. Nous avons alors pu saisir l’importance des composés comme les flavonoïdes, les saponines ou encore les coumarines dans leur activité phlébotrope mais non curative pure. Dr Van Snick nous a présenté une approche multidirigée du traitement à adopter face aux pathologies du système cardiovasculaire. Ainsi, il nous propose de travailler à l’aide de diverses plantes à actions multiples : antiagrégant plaquettaire, anticholestérol et action sur la paroi des vaisseaux. Nous retiendrons principalement le rôle de l’artichaut Cyanara Scolymus dans son rôle sur les graisses sanguines. Outre la phytothérapie curative, la Dsse Durrer nous a rappelé l’importance de l’alimentation dans la prévention de telles pathologies. Plus spécifiquement, la balance oméga-3 – oméga-6, qui dans notre alimentation moderne est passablement déséquilibrée, revête un rôle primordial.  Grâce à sa grande expérience pratique, le Dr Tauxe nous propose le khella Ammi visnaga et la Mélisse Melissa officinalis entre autres pour leur action spasmolytique. Il nous conseille également diverses mélanges d’huiles essentielles associées à des huiles végétales correspondant à diverses situations cliniques rencontrées dans son cabinet.