Assemblée Générale 2012 à l’heure de l’absinthe

Jamais encore une assemblée générale ordinaire de la SSPM n’a vu autant de participants se réunir ce 29 mars 2012 à Couvet, une commune du val de Travers dans le Jura neuchâtelois ; 29 membres et 4 invités ont entrepris le voyage de la Suisse alémanique, parfois d’assez loin. Les sujets traités lors de l’assemblée statutaire seront documentés dans le protocole qui paraîtra dans quelques jours sur le site internet. Le président Roger Eltbogen a traité avec son équipe les différents points à l’ordre du jour dans le temps imparti des 90 minutes prévues et la présentation du rapport annuel qui est du ressort des différents membres du comité central l’a été en fonction de leur dicastère. Comme la SSPM a l’habitude de gérer ses finances, la comptabilité et le budget n’ont pas donné lieu à de grandes discussions ni controverses. Une joie particulière animait l’assemblée lorsqu’il a été rappelé qu’enfin, après des années de luttes, notre formation complémentaire et post graduée est reconnue à juste titre.
Sur cette bonne nouvelle la troupe n’a eu qu’à traverser la rue pour se rendre à une visite programmée de la distillerie Artemisia, propriété de Monsieur Claude Alain Bugnon : sa production d’absinthe est le fruit de recettes sélectionnées dont il en garde le secret. Même s’il flottait un arôme envoûtant dans la distillerie les membres de la SSPM n’en furent pas perturbés et sont restés bien sages et en confiance.
Les composants du breuvage longtemps interdit en distillation sont la sélection d’une dizaine de plantes médicinales de haute valeur ; curieusement l’absinthe, amère elle-même, n’est pas la plante dominante mais elle participe, comme d’ailleurs la réglisse, à donner du caractère au produit final ; ce sont le fenouil et l’anis qui donne au mélange sa saveur dominante. Comme chacun le sait la production d’absinthe a été longtemps interdite en Suisse mais elle est de nouveau autorisée depuis 2005. Les nombreux mythes, histoires et légendes qui entourent ce breuvage alcoolique qu’est la fée verte ainsi que l’historique de l’absinthe nous ont été présentés avec beaucoup d’humour et de verve par un habitant du cru dans un accent inimitable ; puis tous purent contempler les alambics et les cuves à l’intérieur de la distillerie. La bonne humeur au sein du groupe se manifestait toujours plus intense au fur et à mesure que progressait la dégustation de différentes absinthes agrémentée de produits du terroir de sorte qu’aucun des participants n’aura regretté le lointain déplacement dans le val de Travers. Pour clore la journée un repas en commun a réuni les habitués de la SSPM qui se retrouvent en vieux routiniers chaque année ensemble pour partager un moment de convivialité dans un esprit de franche camaraderie et donner ainsi à l’assemblée générale un ton sympathique et attractif. Les plantes médicinales qui sont notre dénominateur commun et notre élément porteur nous réunissent à nouveau chaque année. Un florilège de photographies mise sur notre site internet par Christoph Bachmann permettra de mieux vous rendre compte du souvenir impérissable que laissera cette assemblée générale 2012. Les absents ont vraiment manqué quelque chose ! Merci aussi à Damien Decrey qui a mis sur pied cet événement.