Une assemblée générale et un contentement général de tous les membres participants

Il n’a fallu que nonante minutes au président de la SSPM Roger Eltbogen pour régler l’ensemble des points à l‘ordre du jour de la 24ème assemblée statutaire. Trente sept membres de la société présents dont le comité central au complet, deux autres membres du comité romand et deux personnalités invitées (les représentants des éditions Karger) ont reçu les salutations d’usage, ce qui au final représente un nombre réjouissant de participants. L’ensemble du comité qui s’est représenté pour un nouveau mandat a été ré-élu par acclamation. Seul Christian Terreaux , qui est resté en retrait durant le mandat écoulé mais encore actif comme conseillé, n’était pas présent et s’est retiré du comité; il a été remercié chaleureusement par l’assemblée pour son activité et les services rendus au sein de la SSPM; très actif depuis les débuts de la SSPM et considéré par tous comme une force vive et comme un pilier dans le développement de la SSPM pendant toutes ces années, il a bien mérité et a été nommé membre d’honneur; il n’a pas pu participer à l’assemblée générale mais le discours en son honneur qui lui est dù sera fait et rattrapé lors du 6ème congrès romand de phytothérapie médicale cet automne, le 3 octobre à Lausanne avec comme thème le syndrome métabolique. Rolf Weber et Markus Schreier, détenteurs du certificat de capacité , ont cessé leur activité médicale et ont reçu le titre de membre libre. En complément de son rapport annuel le président Roger Eltbogen a dû communiquer que l’intégration de la phytothérapie dans le Tarmed est sur les rails. En l’état actuel des choses la révision du Tarmed n’est pas prévue cette année puisque les deux parties en charge de sa révision n’arrivent pas à se mettre d’accord sur plusieurs points. Ainsi, et même si la phytothérapie a été reconnue par la FMH et a le droit de figurer dans la nouvelle mouture du Tarmed- ce qui ne souffre d’aucune discussion-, pour les raisons évoquées plus haut, la phytothérapie se retrouve une nouvelle fois tiraiilée entre deux chaises: une saga triste, donc, qui continue et qui, sans sa prise en compte dans le Tarmed nous empêche de fournir les données d’économicité exigées.
Cette nouvelle page du „roman- révision-Tarmed“ a constitué au final le seul point négatif de la journée car de façon plus réjouissante Beat Meier a pu communiquer dans son rapport que les manifestations organisées durant l’année écoulée par la SSPM furent toutes un franc succès y compris celle de ce premier trimestre; Christoph Bachmann confirme une bonne et solide situation financière de la société. Enfin Rita Bubenhofer et Ursula Schwotzer qui ont fonctionné comme réviseuses des comptes ont demandé d’être relevées de leur mandat; elles ont été remerciées toutes deux avec des „Basler Laeckerli ». Leur succèdent Therese Duonamou (Berne) et Susanne Schütz (Langnau i.E.) élues dans l’assemblée. Le protocole détaillé (en allemand) est mis sur notre site internet.