19ème Congrès suisse de phytothérapie, 18 novembre 2004
Centre de Congrès Trafo, Baden


Mesdames, Messieurs,

Je souhaiterais vous rendre attentifs dès maintenant au 19ème Congrès suisse de phytothérapie qui se tiendra le 18 novembre 2004 à Baden, et vous inviter à y participer en tant que représentant de votre journal/média.
En plus de son intérêt scientifique, le Congrès SSPM comporte cette année une dimension politique essentielle: en effet, c’est le 18 novembre que seront présentés les premiers résultats du PEK (programme d’évaluation des médecines complémentaires) qui serviront de base à la commission compétente pour décider si, après les 5 ans qu’a duré la période probatoire, la phytothérapie sera reconnue comme prestation obligatoire par les caisses maladies et maintenue définitivement dans l'assurance de base.
Il s’agit en fait de la problématique fondamentale de savoir si à l’avenir, les médecins ne pourront plus prescrire des phytomédicaments qu’aux seuls patients privilégiés au bénéfice des assurances complémentaires adéquates, ou s’ils pourront également administrer ces phytomédicaments – dont la qualité, l’efficacité et la sécurité ont été prouvées par des études et par un enregistrement auprès de Swissmedic – à la majorité des patients qui ne disposent que de l’assurance de base.
A plus long terme, il s’agit également de savoir si les phytomédicaments toujours plus demandés, pourront être maintenus à un niveau scientifique élevé par des contrôles scientifiques et du corps médical, ou s'il devront, suite à leur exclusion de l’assurance de base, « s’américaniser » toujours plus, c’est à dire être distribués comme compléments alimentaires dépourvus de contrôle médical.

Dans cette optique, il est particulièrement important qu’une forte délégation de représentants des médias participe au Congrès de phytothérapie du 18 novembre et en expose les enjeux dans la presse; ceci afin de montrer aux autorités le grand intérêt que le public porte à la phytothérapie et pour illustrer le souhait de reconnaissance de la phytothérapie par l’assurance de base que nourrissent nombre de médecins et de patients.

C’est pourquoi je vous invite à prendre note de cette date et à participer au Congrès.
Je reste volontiers à disposition pour toutes questions.

Avec mes meilleures salutations

Dr. C. Bachmann
Service médiatique SSPM